Charlie Arimont. Et si la chance me souriait enfin en 2018?




MOUSCRON, 24/09/2017 – Charlie Arimont fait partie des coureurs de l’équipe AGO-Aqua Service reconduits dans la formation en 2018. Le Brabançon a connu en 2017 une nouvelle saison perturbée par des problèmes physiques qui l’ont mis sur la touche au printemps dernier. En 2016, déjà, il n’avait pas été épargné par la malchance, touché dès le début de la saison par des pépins de santé. Il fera à nouveau partie, pour la 4e année, de l’équipe AGO-Aqua Service en 2018, une année qui sera cruciale pour son avenir de coureur cycliste qu’il entrevoit au sein du peloton professionnel dans le futur. «J’ai connu une saison 2017 à moitié correcte»,explique Charlie Arimont. «Ma santé n’a à nouveau pas été épargnée cette saison. Mais je dois souligner que c’est la première fois que j’ai pu revenir au niveau après une grosse blessure au genou en avril-mai. On ne connaît pas vraiment l’origine de ce problème, qui pourrait peut-être être dû à une ancienne chute. Le principal est que ce souci semble faire partie du passé depuis l’été. Je ferai encore partie de l’équipe en 2018, en dernière année chez les espoirs. Ce sera donc ma toute dernière campagne dans l’équipe, une saison donc cruciale que j’espère déjà régulière et sans ennuis de santé. Je demande à la chance de se mettre de mon côté. Je pense pourvoir faire de très bons résultats si le suis épargné.» De sa saison 2017, Charlie Arimont retient sa capacité acquise au fil des courses de suivre le rythme des pros. «J’ai montré au GP Samyn que je pouvais disputer le final, ce que j’ai encore fait aux récents GP de Wallonie et GP Impanis. Je sens que, plus la course est longue, mieux je me sens, ce qui est très rassurant pour le futur. 2018 sera l’année avec un grand A. J’attendais déjà beaucoup de 2017 car je ne comptais pas faire une 4e saison en espoirs mais plutôt monter chez les pros l’an prochain. Ma santé en a décidé autrement. Je veux désormais voir les choses un peu différemment: garder tout le sérieux du métier tout en m’amusant sur le vélo. Je ne me mettrai pas de pression l’an prochain car je suis convaincu que si tu passes pro, c’est grâce à tes capacités et au plaisir que tu prends à rouler.»

Cinquième de Paris-Tours U23 en 2016, Charlie Arimont s’est, entre autres, imposé en 2017 à la Wanzele Koers, il s’est classé 3du Handzame Challenge, 4e de la Schaal Schoeters à Beveren, 12e du championnat de Belgique U23.

Nos podiums cette saison